Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 9
(Janvier / Février / Mars 2004)
 
Pascal Paoli se bat pour la Corse
(Extrait de l'article paru dans le numéro 9)

Grandissant au milieu du bruit des armes de ses concitoyens luttant contre l'oppression de l'oligarchie génoise, Pascal Paoli est exilé à l'âge de 10 ans, le combat politique de son père mettant la famille en péril.

C'est à Naples qu'il forge son caractère au sein d'une école militaire, étonnant déjà par sa portée d'esprit. De retour dans une Corse le proclamant général de la Nation en juillet 1755, il s'illustre en mettant à mal la puissance de la république de Gênes, et force l'admiration de l'Europe en réorganisant l'administration. Mais en 1768, il est trahi par la France : 30 000 hommes sont dépêchés sur l'île pour sceller l'union de la Corse au continent...

 

Le traité qui vendit la Corse à la France
(Extrait de l'article paru dans le numéro 9)

La signature dans le plus grand secret du traité de Versailles en 1768, provoqua l'indignation générale et inspira à la consulte un seul cri : la liberté ou la mort...

En 1767, Choiseul prêta l'oreille à la proposition de la république génoise de lui céder ses droits sur la Corse. La situation avantageuse de l'île, si voisine des côtes de France...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 9
(Janvier / Février / Mars 2004)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque