Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 2
(Avril / Mai / Juin 2002)
 
Un mariage en Sologne au XIXe siècle
(Extrait de l'article paru dans le numéro 2)

On a le singulier usage, dans la Sologne, de piquer le marié et la mariée jusqu'au sang, pendant la célébration de la messe, pour s'assurer, d'après le plus ou moins de sensibilité qu'ils témoignent en cette circonstance, quel sera des deux le plus jaloux. L'époux ne laisse pas sa femme passer elle-même l'anneau de mariage à son doigt : c'est lui qui se charge de cette opération, et il a le plus grand soin de l'enfoncer jusqu'à la troisième phalange...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 2
(Avril / Mai / Juin 2002)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque