Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 16
(Octobre / Novembre / Décembre 2005)
 
Le véritable visage de l'abbé Faria,
père de la suggestion hypnotique
(Extrait de l'article paru dans le numéro 16)

Inspirant à Alexandre Dumas l'un de ses truculents héros, Faria entre à Paris en 1788, avant de vitupérer sous l'Empire contre le magnétisme animal lors de conférences ouvertes au public. Véritable fondateur de la suggestion hypnotique, il est tancé par ses pairs et meurt raillé par la presse, sa doctrine alors décriée étant reconnue un demi-siècle plus tard.

Né à Goa le 31 mai 1756 d'un mariage malheureux entre un père ayant reçu les ordres mineurs mais renoncé à la prêtrise, et une mère unique héritière d'une riche famille, José Custodio de Faria s'embarqua pour Lisbonne avec son père...

 

Faria contre le modèle
du baquet de Mesmer
(Extrait de l'article paru dans le numéro 16)

Peu avant la Révolution, Mesmer magnétisait ses malades, ou directement par des passes, ou indirectement par son valet-toucheur, soit par un arbre qu'il avait magnétisé sur le boulevard Saint-Martin, soit par son baquet. Ne pouvant plus magnétiser chacun individuellement, Mesmer plaçait...

 

Les persifleurs fustigent l'abbé Faria
(Extrait de l'article paru dans le numéro 16)

Dans un article intitulé « Mœurs parisiennes » paru le 21 août 1813, Etienne de Jouy dénonçait violemment la doctrine de l'abbé Faria, selon lui apôtre du somnambulisme, qui avait choisi la salle des exercices d'une maison d'éducation pour théâtre de ses tours de gibecière. « L'orateur a débuté par un discours d'un style grotesque...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 16
(Octobre / Novembre / Décembre 2005)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque