Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 17
(Janvier / Février / Mars 2006)
 
Naissance et renaissance de la reliure
(Extrait de l'article paru dans le numéro 17)

Temples du manuscrit, les monastères accompagnent les premiers pas de la reliure dont l'apparition est dictée par celle des livres carrés. En cuir ou en ivoire, elle se pare de pierres précieuses grâce aux orfèvres qui habillent les livres de luxe. Malmené par l'avènement de l'imprimerie, l'art du relieur connaît un second souffle grâce à Grolier, au XVIe siècle.

Pour « relier » les volumes (de volumen, rouleau) de papyrus autrefois en vogue, on fixait à une de leurs extrémités un petit bâton de bois léger, autour duquel la bande s'enroulait, et dont on garnissait les deux bouts de croissants ou de disques d'ivoire pour garantir les tranches. Le titre était écrit à l'encre rouge sur une bandelette attachée à l'une des tranches. A l'avènement, depuis Martial au moins (Ier siècle ap. J.-C.) des livres carrés...

 

Grolier, bienfaiteur de la reliure française
(Extrait de l'article paru dans le numéro 17)

Né à Lyon en 1479, Grolier avait trente ans quand il succéda à son père dans la charge de trésorier général du duché de Milan, ce qui lui valut de passer en Italie de longues années, et les plus belles de la Renaissance, de s'y lier avec des artistes et des savants, notamment l'illustre imprimeur de Venise...

 

Animaux bibliophiles ou bibliophages ?
(Extrait de l'article paru dans le numéro 17)

Les trous de vers qui perforent tant de livres anciens sont le cauchemar des bibliophiles et des bibliothécaires. Que d'ouvrages précieux sont ainsi transformés en écumoires ! Les victimes ne se rencontrent principalement que dans les éditions du XVe et du XVIe siècle. L'ancienneté n'est pas responsable, car depuis longtemps les vers ont cessé de ronger les livres, ne les ayant dévoré que neufs...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 17
(Janvier / Février / Mars 2006)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque