Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 17
(Janvier / Février / Mars 2006)
 
1628 ou l'arrachage des plants de tabac
au cœur du val de Metz
(Extrait de l'article paru dans le numéro 17)

En 1628 les habitants du pays de Metz, confrontés à la rigueur d'un été froid et pluvieux menaçant les récoltes, attribuent ce funeste coup du sort aux récentes plantations de tabac couvrant les environs. Deux semaines de saccages s'ensuivent pour venir à bout de chaque pied de la maudite plante.

Pendant le demi-siècle qui suivit l'introduction par Jean Nicot du tabac en France (1560), les vertus de cette plante furent discutées avec une incroyable ardeur, et vers les premières années du XVIIe siècle sa faveur grandit rapidement. Malgré un arrêt du Parlement en défendant l'usage comme pernicieux pour la santé, on fit, en divers endroits de France, des expériences qui prouvèrent que le sol de plusieurs provinces convenait...

 

Retard dans l'indemnisation des planteurs de tabac
(Extrait de l'article paru dans le numéro 17)

C'est en 1629 qu'on établit sur le tabac un impôt de trente sols par livre, sa culture étant auparavant tout à fait libre. Après la destruction totale des champs de tabac, les planteurs ne manquèrent pas de multiplier leurs efforts pour se faire rendre justice. Mais les années passèrent, en dépit de leurs plaintes adressées au roi, au cardinal, au président...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 17
(Janvier / Février / Mars 2006)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque