Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 21
(Janvier / Février / Mars 2007)
 
Essor des papeteries de Thiérache
(Extrait de l'article paru dans le numéro 21)

Produit dès le XVe siècle, ce papier ne craint pas la concurrence, le développement des collèges et le déclin du parchemin entraînant une demande considérable de cette denrée longue et difficile à élaborer, mais si peu rentable que les papetiers doivent cumuler les métiers pour survivre.

L'industrie de la papeterie fut introduite en Thiérache vers la fin du XVe siècle, par les moines de l'abbaye de Foigny. Plus tard, le 17 janvier 1556, le prieur de Foigny, loue le moulin à papier couventuel, établi à la Cressonnière, territoire de Landouzy-la-Cour, à un nommé Richard Morel. Le bail est consenti...

 

La lente gestation du papier de Thiérache
(Extrait de l'article paru dans le numéro 21)

Les moulins à papier d'autrefois, étaient de toutes petites exploitations, employant un personnel d'une dizaine de personnes, parmi lesquelles, un bon tiers appartenait à la famille du papetier. En tenant compte des arrêts provoqués par la sécheresse ou les inondations, la production moyenne ne dépassait pas 2 000 feuilles par jour. Les chiffons étaient recueillis dans...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 21
(Janvier / Février / Mars 2007)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque