Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 22
(Avril / Mai / Juin 2007)
 
La passion des masques
(Extrait de l'article paru dans le numéro 22)

En dépit des protestations de l'Église, la passion du travestissement est au XIVe siècle bien enracinée en France et bientôt, aux faux-visages succèdent les loups qui, portés dans les rues, favorisent vols et assassinats.

La coutume des déguisements et mascarades est ancestrale, et sans remonter aux anthestéries athéniennes, aux lupercales et aux saturnales des Romains, il suffit de rappeler que dès le Ve siècle les conciles et les écrivains ecclésiastiques reprochaient à nos pères de gâter le plus beau des ouvrages de Dieu en le transformant, durant les jours gras, « soit en bêtes sauvages et domestiques...

 

Les momons masqués ont toutes les audaces
(Extrait de l'article paru dans le numéro 22)

Au XVIe siècle on courut, la nuit, et quelquefois le jour, en masques par les rues depuis la veille de la Saint-Martin jusqu'à la semaine sainte. Cela était permis « à toutes gens aux jours et heures déclarés, fors aux marchands et gens de basse condition auxquels se masquer est deffendu, fors par les veilles et jours des...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 22
(Avril / Mai / Juin 2007)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque