Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 23
(Juillet / Août / Septembre 2007)
 
Rumeurs répandues au sujet des tonneliers
(Extrait de l'article paru dans le numéro 23)

Liée à celle des charpentiers, la corporation des tonneliers acquiert son indépendance en 1376, le métier étant parfois raillé voire méprisé dans certaines provinces, mais jouissant d'une excellente réputation ailleurs.

Bien que le mot cuparii existât déjà pour désigner les tonneliers, Jean de Garlande les appelle carpentarii, et nous apprend qu'ils fabriquaient des tonneaux cerclés en fer, des barils, des cuves, des vis à pressoir. Ils appartenaient à l'origine à la corporation des charpentiers et obéissaient aux mêmes statuts. Ils étaient donc placés sous l'autorité du premier charpentier du roi...

 

Fête des Tonneliers à Metz
(Extrait de l'article paru dans le numéro 23)

Par un atour des maîtres muitiers et tonneliers de Metz confirmé en 1320, ces derniers s'obligèrent à perpétuité envers la ville à porter secours aux incendies avec leurs muids ; en reconnaissance, celle-ci depuis ce temps régala tous les ans, le 25 août, l'office de ce corps de métier pendant trois jours consécutifs. Les neuf personnes composant l'office...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 23
(Juillet / Août / Septembre 2007)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque