Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 28
(Octobre / Novembre / Décembre 2008)
 
1389 : première horloge sonnant les quarts
(Extrait de l'article paru dans le numéro 28)

On crut longtemps que l'horloge de Courtrai, que Philippe le Hardi fit transporter à Dijon en 1382, sonnait anciennement les quarts, parce que des ouvrages illustrés la représentaient telle qu'elle fut par la suite et sans explication ; mais l'horloge d'origine n'avait qu'un seul automate frappant le nombre des heures sur un timbre unique...

 

De la confession publique à la confession privée
(Extrait de l'article paru dans le numéro 28)

Dans l'Église primitive il n'existait ni confesseur ni par conséquent de confession privée, et dans les premiers temps, les chrétiens faisaient ainsi l'aveu de leurs fautes à Dieu seul, tâchant d'obtenir leur pardon par des œuvres méritoires et en corrigeant leurs vices. Par humilité, beaucoup de chrétiens confessaient publiquement leurs péchés...

 

Légende sur l'inventeur de la brouette
(Extrait de l'article paru dans le numéro 28)

Une légende fit un temps du célèbre Pascal l'inventeur de la brouette. Pourtant, elle était en usage plus de quatre siècles avant la naissance de l'auteur des Lettres provinciales, témoin une curieuse vignette dessinée dans un manuscrit datant de la fin du XIIIe siècle ou du commencement...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 28
(Octobre / Novembre / Décembre 2008)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque