Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 28
(Octobre / Novembre / Décembre 2008)
 
Odette de Champdivers la petite reine
(Extrait de l'article paru dans le numéro 28)

Fille d'un maître d'hôtel de Charles VI appelée auprès du monarque par la reine elle-même voulant se soustraire à un époux qu'elle abhorre, Odette de Champdivers veille tendrement sur lui jusqu'à sa mort en 1422 avant de sombrer dans la pauvreté et, ne voulant pas « perdre son âme », se retrouve mêlée malgré elle à une intrigue politique impliquant ses bienfaiteurs.

Poètes, romanciers et historiens se sont, tour à tour, occupé de la petite reine et tous ont varié en ce qui concerne sa fin, les uns prétendant que « jamais œil humain ne revit » Odette de Champdivers après le décès de Charles VI, dans le sépulcre duquel elle serait tombée morte ; les autres soutenant...

 

L'ascendance illustre d'Odette de Champdivers
(Extrait de l'article paru dans le numéro 28)

Au XIXe siècle encore, les diverses éditions imprimées portent qu'Odette de Champdivers était fille d'un marchand de chevaux, « filia cujusdam mercatoris equorum » ; mais le manuscrit, unique et original, portait « cujusdam marescalli equorum ». Le roi Charles VI...

 

Comment Odette fut poussée à la confidence
(Extrait de l'article paru dans le numéro 28)

Tandis que frère Charlot s'acheminait sur Dijon à petites étapes, Odette de Champdivers était à bout de ressources et, pour exposer sans doute une fois de plus au duc de Bourgogne sa triste situation, s'était, elle aussi, décidée à partir pour Dijon en compagnie de sa fille Marguerite, de Jehan Trestelet, son écuyer, et de Catherine, sa servante...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 28
(Octobre / Novembre / Décembre 2008)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque