Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 37
(Janvier / Février / Mars 2011)
 
Ceintures de chasteté : de la légende à la réalité
(Extrait de l'article paru dans le numéro 37)

Mode semble-t-il de très peu antérieure à la Renaissance et dont Rabelais atteste l'existence, l'usage en France des ceintures de chasteté, munies d'un cadenas et constituées d'une lame percée placée entre les cuisses, aurait été inspiré d'une pratique italienne, les érudits que la pudeur rend avares en détails, divergeant sur son géniteur et la date d'introduction.

Une erreur communément répandue fait remonter à l'époque des Croisades l'usage des ceintures de chasteté, s'appuyant sur le fait que, les seigneurs partant pour un si grand voyage avaient jugé nécessaire de s'assurer de la fidélité de leurs femmes...

 

Plaidoyer contre l'usage des ceintures de chasteté
(Extrait de l'article paru dans le numéro 37)

Peu avant 1750, un procès très étrange surgit entre une jeune fille originaire de Toulouse et résidant chez son frère avignonnais, Marie Lajou, et son séducteur, Pierre Berlhe qui, l'ayant persuadée de le suivre à Beaucaire - où il la garda dans une chambre l'espace de deux mois et demi - et dans plusieurs autres villes de la province, l'avait mise enceinte...

 

Quand la clef d'une ceinture de chasteté vient à être perdue
(Extrait de l'article paru dans le numéro 37)

L'irréductibilité des serrures et cadenas de la ceinture de chasteté inspira à Louis Latourette une nouvelle ayant trait à la découverte, dans les ruines du château de Valpreux en Aquitaine, des sépultures des seigneurs du lieu. Parmi les cercueils exhumés, il s'en était trouvé un renfermant quelques débris de squelette...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 37
(Janvier / Février / Mars 2011)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque