Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 37
(Janvier / Février / Mars 2011)
 
Les manchons à usages multiples séduisent hommes et femmes
(Extrait de l'article paru dans le numéro 37)

Un temps appelés contenances, et de fait occupant les mains avant d'être passés aux bras, les manchons, qui apparaissent en Europe à la fin du XVe siècle, font parfois office de niche pour chiens minuscules et se caractérisent, selon les époques, par leur étroitesse ou leur démesure.

Plutarque, en ses Propos de table, rapporte que les peuples s'habillaient de peaux avant la connaissance des étoffes ; Tacite assure qu'il en est de même des Teutons, Properce des Romains ; « Cette cour que tu vois ores en riche parure / Commença par des gens habillés de fourrure », dit un poète...

 

Discret ou ample, le manchon occupe la scène
(Extrait de l'article paru dans le numéro 37)

Au début du XVIIIe siècle, les fourreurs de Caen, jugeant la mode des petits manchons très préjudiciable à leur commerce - ce devaient être des manchons à la jésuite, manchons qui n'étaient pas en fourrure -, sollicitèrent sous forme de plaisanterie leur excommunication dans une Requête présentée au pape par les maîtres fourreurs...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 37
(Janvier / Février / Mars 2011)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque