Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 39
(Juillet / Août / Septembre 2011)
 
Nébuleux commerce florissant des fripiers
(Extrait de l'article paru dans le numéro 39)

Incontournable dans le commerce parisien du Moyen Age et ne subissant pas l'infériorité qu'on lui attribuera plus tard, la friperie, étroitement surveillée et placée sous la coupe du chambrier royal, bénéficie de véritables statuts mais est vite associée au recel de marchandises volées

La vente du vieux, revente, regrat, brocante, friperie, se trouvait partout. A côté de chaque métier vendant les produits de son travail, il y avait le trafiquant d'objets défraîchis et revendus après quelques réparations. Ce commerce du vieux s'étendait aux marchandises les plus diverses et surtout aux vêtements d'usage courant...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 39
(Juillet / Août / Septembre 2011)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque