Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Extraits du NUMÉRO 44
(1er semestre 2014)
 
Puits miraculeux du roi Sigismond, meurtrier devenu saint
(Extrait de l'article paru dans le numéro 44)

Roi de Bourgogne poussé par sa seconde et fielleuse épouse à faire assassiner son propre fils, Sigismond, qui par l'Église sera élevé au rang de saint en raison de la vie pénitente qu'il mena pour expier sa faute, connaît en 524 une fin cruelle à l'origine d'une légende entourant un puits où son ennemi Clodomir fit jeter son corps, celui de sa femme et de ses enfants.

Régnant depuis 511 sur le royaume des Francs d'Orléans qu'il avait eu en partage à la mort de son père Clovis Ier, Clodomir nourrissait une haine à l'égard des Bourguignons dont le roi Gondebaud avait massacré les parents la reine Clotilde, épouse de Clovis. En mourant, Gondebaud laissa en 516 son royaume à son fils Sigismond...

 

 
Autres extraits de ce numéro de La France pittoresque
 
Commander ce numéro de La France pittoresque
 

 


 
Numéro 44
(1er semestre 2014)

 
Commander ce numéro de La France pittoresque